Rechercher

4 nouveaux métiers de la logistique

Comme expliqué dans notre article 5 idées reçues sur la logistique, ce domaine riche et varié évolue sans cesse.

En effet la logistique d’hier n’est plus du tout la même que celle d’aujourd’hui et les métiers de ce secteurs ont de ce fait évolués également. Mais quels sont alors ces nouveaux emplois ?

Coordinateur logistique

Nous en avons parlé dans notre précédent article, le coordinateur est aujourd’hui un métier fondamental dans le secteur de la logistique. Diplômé d’un Bac+3 à Bac+5 en Management, spécialisé en Logistique ou même titulaire de diplômes d’ingénieur ou d’écoles de commerce, le coordinateur gère et contrôle les performances et activités logistiques et est en charge d’améliorer l’organisation et l’optimisation de l’activité. Ce poste requiert donc un grand sens de l’organisation, de la polyvalence et de la flexibilité. En effet aucune journée ne se ressemble, entre la gestion des marchandises en amont et en aval, la planification de l’activité, la réception et l’entreposage des marchandises et la coordination et suivi des livraisons, pas le temps de s’ennuyer.


Le chef de projet logistique

Véritable conseiller, le chef de projet logistique guide et accompagne les équipes d’entreposage, mais surtout, conduit des projets dédiés à l’amélioration et l’optimisation des flux logistiques et des systèmes d’information associés. Titulaire d’un Master 2 d’une école de commerce ou d’ingénieur, le chef de projet propose des diagnostiques précis afin d’identifier les potentiels axes d’amélioration en identifiant les besoins et en définissant un périmètre d’intervention précis. Il évalue le budget et contrôle pour garantir le respect des engagements mis en avant par l’entreprise. Par la suite, ce réel consultant va évidemment suivre et gérer ses projets et plans d’action.


Le responsable S&OP (Sales and operation planning)

L’expansion du digital a eu un impact considérable sur la logistique de ces dernières années. En effet avec l’arrivée du Big Data, ou collecte de données de masse, il est devenu indispensable de se démarquer et de s’aligner de manière compétitive avec la concurrence sur un marché mondial en constante expansion. Pour ce faire, de nouveaux métiers apparaissent tel que le responsable S&OP, ou responsable des ventes et planning des opérations, qui a pour mission principale d‘établir le PIC, plan industriel et commercial, pour permettre à l’entreprise d’avoir un équilibre entre ventes, capacité interne et objectifs financiers. Il est titulaire d’une formation Bac+4 ou Bac+5 et peut avoir la possibilité d’évoluer vers une fonction plus globale tel que Responsable de la Supply Chain. Cette fonction sera plutôt retrouvée dans les grands groupes internationaux, l’anglais est donc nécessaire.


Data-miner (ou fouilleur de données)

Comme vu précédemment, les données jouent un rôle important dans la logistique d’aujourd’hui. Le data miner, apparu dans le domaine de la Data Science, ou science des données, a pour mission de trier ces données et de traiter en temps réel un flux d’informations d’un bout à l’autre de la chaine logistique (camions chargés, marchandises expédiées, transport…) pour une optimisation de la commande fournisseur (réduire le taux d’erreur des prévisions commerciales ou encore recalculer le réapprovisionnement). Nécessitant un diplôme d’équivalence au bac+5, le Data miner est un métier récent et donc d’avenir. Dans le même domaine nous pouvons citer le Data Analyst qui sera chargé d’analyser les données récoltées par le Data miner


Avec les contraintes actuelles de l’industrie et la versatilité des marchés, de plus en plus d’entreprises se tournent vers ces emplois pour pallier aux exigences toujours plus fortes de la demande.

Epsilog Recrute ! Vous pouvez nous contacter si vous souhaitez rejoindre cette grande et belle famille qu’est la logistique.